Nord-Kivu : reddition des dizaines de combattants de Guidon à Walikale

Le général autoproclamé Mwissa Shimiray Guidon est, depuis quelques jours dans un processus de reddition avec plusieurs dizaines de ses combattants. L’annonce a été faite aux médias, mardi, par le vice-gouverneur du Nord-Kivu, le commissaire divisionnaire Ekuka Lipopo. 

Après un échange avec le conseil provincial de la jeunesse du Nord-Kivu sur l’état de Siège, mardi 31 août à Goma, le vice-gouverneur du Nord-Kivu, le commissaire divisionnaire Romy Ekuka Lipopo, a annoncé que le chef rebelle Guidon Shimiray Mwisa était déjà « entre les mains des Forces armées de la RDC depuis quelques jours ». 

Selon lui, ce général autoproclamé, avec ses hommes, sont cantonnés momentanément « dans un coin du territoire en attendant le lancement officiel du processus P-DDR-CS ». 

 Des sources sécuritaires à Pinga affirment que Mwissa Guidon est depuis fin août, avec ses 300 hommes à Mpofi dans le groupement Utunda, au nord du territoire de Walikale.  

Le porte-parole du gouverneur de province, le général Sylvain Ekenge, qui parle, lui aussi d’un processus de reddition, affirme que depuis environ une semaine, une cinquantaine d’hommes de guidon se sont déjà rendus aux FARDC, au chef-lieu de Walikale.  

Depuis juin 2019, Guidon Shimiray Mwissa est sous mandat d’arrêt émis par la justice congolaise pour, entre autres, crimes contre l’humanité par viol. Depuis juillet 2020, ce groupe a subi une scission en deux factions : une est commandée par Gibert Bwira qui, lui, aussi est dans ce processus de reddition, l’autre est dirigée par Guidon Shimiray Mwissa. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner