Bunia : un militaire ivre tue un jeune homme au deuil de sa mère

Un homme a succombé dans une fusillade causée par un militaire des FARDC,  en état d’ivresse vendredi 4 septembre au quartier Bankoko à Bunia,  dans la province de l'Ituri. Des témoins affirment que cette situation a créé la débande et une panique  générale. La police rassure que l’auteur de ce crime est déjà aux arrêts. 

Ces témoins indiquent que c'est dans un lieu de deuil qui se tenait au quartier Bankoko qu’un militaire, en état d’ébriété a tiré des coups de feu pendant que des jeunes tentaient de le persuader  à regagner son domicile. 

Des sources sécuritaires renseignent que ce militaire a refusé de retourner chez lui après la dispute avec des jeunes. Pris de colère, il  a ouvert le feu sur les personnes qui se trouvaient dans ses parages. 

Des coups de feu ont atteint le fils de la femme décédée qui a succombé à ses blessures, quelques minutes plus tard. 

Des habitants du quartier témoignent que cet incident a créé la débandade et une panique générale. 

Le corps du jeune, la quarantaine révolue  a été acheminé à  la morgue de l’hôpital général de référence de Bunia. 

La police confirme que l’auteur de cette fusillade est déjà aux arrêts.

 Son porte-parole a déclaré que ce militaire était en tenue civile lors de l’incident. D'après Roger Tibasima, c’est grâce à dénonciation faite par ses voisins que la patrouille a réussi à mettre la main sur ce criminel. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner