Exploitation minière à Mwenga : les entreprises chinoises appelées au « respect du cahier des charges et du code minier » (Société civile)

Les entreprises minières chinoises œuvrant dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu sont appelées « à la mise en application immédiate du cahier des charges et au respect du code minier ». Cet appel a été lancé par la coalition des acteurs de la société civile de Mwenga, vendredi 3 septembre à Bukavu. 

Mukamba Mwenga Tristan, président territorial de la société civile de Mwenga, encourage ainsi tous les exploitants miniers en ordre vis-à-vis de l’Etat congolais à poursuivre leurs activités en tenant compte des communautés riveraines :

« Que les compagnies chinoises qui sont en ordre continuent à travailler dans l’intérêt supérieur de la population de la chefferie de Wamuzimu. En cas de conflit entre la communauté et les compagnies chinoises, la résolution des conflits doit être locale, car aux problèmes locaux, des solutions locales ».

Dans leur déclaration, les acteurs de la société civile de Mwenga s'insurgent notamment contre toute récupération polititienne du dossier relatif à « l’exploitation minière » dans cette partie du pays. 

« La société civile de Kamituga à Mwenga, toutes tendances confondues, veut éclairer l’opinion sur les efforts fournis par le gouvernement provincial et central pour répondre positivement aux préoccupations de la communauté de Mwenga. Nous mettons en garde contre toute récupération politicienne ainsi que toute personne opportuniste de mauvaise foi », a indiqué, le président territorial de la société civile de Mwenga.

Il plaide notamment pour la réhabilitation de la route nationale numéro 2 (RN2), qui relie Mwenga-Bukavu et Goma dans la province du Nord-Kivu est actuellement en état de délabrement avancé. 

« Actuellement, la seule difficulté pouvant handicaper les activités sur ce tronçon routier, c’est le délabrement de certains ponts qui nécessitent une intervention d’urgence pour permettre le passage des usagers de la route nationale RN2 ».

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner