Sud-Kivu : les fonctionnaires et agents de l’ordre judiciaire en grève


Les fonctionnaires et agents de l’ordre judiciaire sont en grève depuis ce lundi 6 septembre sur toute l’étendue du Sud-Kivu, a indiqué leur président de la délégation syndicale, Jacques Musafiri Kubabezaga. Selon lui, il s’agit d’un arrêt de travail pour une durée indéterminée dans tous les tribunaux de paix et de grande instance de la province. 

« La grève commence aujourd’hui le 6 septembre. Mais la date de la fin, nous n’avons pas de précisions ; à moins que notre employeur puisse répondre favorablement à nos desiderata. Nous ne voulons pas toujours quémander derrière les justiciables ou derrière les avocats », a affirmé Jacques Musafiri.

Selon lui, les grévistes réclament la suppression de zones salariales entre Kinshasa et certaines provinces, la promotion des agents et fonctionnaires de l’ordre judiciaire sans discrimination et la prise en charge de nouvelles unités. 

« Nous, nous sommes du pouvoir judiciaire, mais aujourd’hui, de fois, nous sommes à la Fonction publique, de fois nous sommes au pouvoir judiciaire. C’est pourquoi nous avons demandé que nous soyons remis au pouvoir judiciaire », a-t-il expliqué.  

Une autre revendication porte sur le non-paiement de salaires.

« Nous ne sommes pas payés, nous avons le numéro matricule, il y a ceux qui touchent la prime mais ne touchent pas au salaire, il y a ceux qui touchent la prime et le salaire, mais c’est minime. Il y a nos collègues qui ont déjà fait une trentaine d’années mais ne sont jamais promus au grade supérieur. C’est inconcevable", s'est indigné Jacques Musafiri Kubabezaga. 

Il réclame la régularisation de la situation administrative d’un bon nombre d’agents, qui n’ont pas bénéficié de numéros matricule et dont les dossiers se trouvent au secrétariat général :

« Nous avons demandé aussi la suppression de zones salariales dans l’administration de prime aux agents de Kinshasa et Lubumbashi qui sont favorisés au détriment des autres provinces. Ce ne sont que nos collègues de Kinshasa et Lubumbashi qui sont mieux payés ; alors que nous tous nous sommes d’une même catégorie ». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner