Beni : le tribunal militaire poursuit 11 militaires et 4 civils pour viol d’enfants

Le tribunal militaire de garnison de Beni-Butembo dans le Nord-Kivu juge poursuit depuis cinq jours des militaires congolais et des civils en audience foraine à Cantine, une localité du territoire de Beni dans le Nord-Kivu. Ces personnes sont notamment poursuivies pour viol d’enfants, dont l’âge varie entre 14 et 15 ans. 

Des sources judiciaires affirment que les onze militaires comparaissent devant les juges du tribunal militaire de garnison de Beni-Butembo. Ils sont de la 32e Brigade de réaction rapide et du 2102e régiment des Forces armées de la RDC (FARDC). 

Les personnes poursuivies auraient commis leurs forfaits à Mangina, Mabalako et Cantine, des localités du territoire de Beni. Certaines de victimes seraient enceintes, et prennent part au procès. 

L’hôpital Heal Africa de Goma apporte un appui financier à ces audiences foraines qui prennent fin samedi avec le prononcé des jugements. Elles sont organisées dans le cadre de la répression des infractions de viol en cette période de l’état de siège au Nord-Kivu. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner