Insécurité dans l’Est de la RDC : Willy Mishiki dénonce la culpabilisation de la MONUSCO


Le président de l’Union nationale des nationalistes (UNANA), Willy Mishiki, dit non à la culpabilisation et à la stigmatisation de la MONUSCO et des troupes étrangères venues aider la RDC dans la lutte contre l’insécurité dans l’Est.

Lors de son adresse aux membres de son parti et ses alliés, jeudi 9 septembre à Kinshasa, il a demandé au congolais de se prendre en charge.

« Le travail de la MONUSCO en RDC n’est pas de combattre sur le front. Je dis non. La MONUSCO est venue nous accompagner et nous aider avec sa logistique. Ceux qui viennent sont venu nous aider et nous accompagner, ça doit être clair », a déclaré Willy Mishiki. 

Selon lui, ce sont les Congolais, les FARDC, qui doivent être au front combattre pour le pays.

« Même les Américains qui sont venus, les forces spéciales, les Kenyans, les Tanzaniens, ils viennent que pour nous accompagner, nous prodiguer des conseils aussi nous donner les effets nécessaires pour la guerre », a poursuivi le président de UNANA, appelant les Congolais à ne pas incriminer la mission onusienne à propos de la persistance de l’insécurité dans l’Est :

« Nous ne devons pas compter sur les autres. Ne vous en prenez pas à la MONUSCO, elle est innocente aussi, elle a son travail.  Nous devons aussi faire le nôtre, battre et combattre pour notre pays ».
Demander à la chambre basse du Parlement de voter, en deuxième lecture, le projet de loi d’habilitation, c’est donner feu vert au gouvernement d’agir librement et de continuer à proroger l’état de siège jusqu’ à éradiquer tous les groupes armés, estime Willy Mishiki.
 Ce dernier a tenu ces propos los d’une matinée politique en prévision de la marche de soutien aux FARDC, aux forces onusiennes et étrangères venues aider la RDC, prévue le lundi 13 septembre à travers le pays.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner