Beni: 5 blessés par balles et plusieurs interpellations lors des échauffourées entre la police et des jeunes

Des sources sécuritaires et hospitalières de Beni indiquent que cinq personnes ont été blessées par balles au cours des échauffourées survenues vendredi 10 septembre entre la police et des jeunes des communes Mulekera et Bungulu. Selon la police, une cinquantaine de personnes ont été interpellées par les forces de l’ordre lors de ces accrochages déclenchés par le lynchage d’un homme par des jeunes du quartier Ngongolio dans la commune de Mulekera. 

La victime était soupçonnée d’être de mèche avec des bandits armés, responsables des cambriolages dans certains quartiers de la ville de Beni. Ses parties génitales ont été mutilées.

Selon des témoins, l’intervention de la police pour rétablir l’ordre dans les communes de Mulekera et Bungulu a donné lieu à des échauffourées avec les jeunes.

Plusieurs sources rapportent que cinq personnes ont été blessées par balles parmi lesquels deux hommes âgés de 18 et 21 ans ainsi que trois femmes dont une fille de 11 ans.

Les sources hospitalières révèlent que les blessés les plus graves souffrent de traumatisme abdominal à la suite des blessures par balles. 

Cinquante-six personnes dont treize mineurs et deux femmes ont été interpellées par la police. Ces personnes sont détenues au commissariat urbain de la police de la ville de Beni.

 Selon le chargé de la communication de la police de Beni, elles sont poursuivies pour trouble à l’ordre public, sabotage de l’Etat de siège et rébellion. 

Ces jeunes des quartiers Mulekera et Bungulu à Beni affirment qu’ils sont descendus dans les rues pour exprimer leur colère par rapport à l'insécurité qui règne dans la ville. Ces derniers jours, plusieurs personnes ont été blessées lors des cambriolages par des voleurs armés.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner