Etats généraux de l’ESU : la ministre Esambo propose des allègements pour les étudiants avec handicap


La ministre déléguée en charge des personnes vivant avec handicap, Irène Esambo, a plaidé samedi 11 septembre pour la prise en compte des besoins des personnes vivant handicap lors des états généraux de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) qui se tiennent à Lubumbashi.  

D’après elle, plusieurs étudiants vivant avec handicap abandonnent les études pour plusieurs raisons, dont la stigmatisation et les frais académiques jugés exorbitants pour cette catégorie d’étudiants.   

La ministre est intervenue au cours de la troisième journée des assises des états généraux de l’ESU. Elle a fait un plaidoyer en faveur d’une éducation inclusive des tous les étudiants, plus spécialement de ceux vivant avec handicap.
Pour Irène Esambo, ces étudiants font face à plusieurs difficultés. En outre, ils ne se sentent pas soutenus tout au long de leur parcours académique. Elle a évoqué le cas de ceux qui ont des problèmes de communication et qui doivent suivre les cours dans les mêmes conditions que les autres.  

Pour cela, elle propose qu’au sein de chaque institution d’enseignement supérieur et universitaire soit créé un service ou une direction chargée de recevoir les étudiants vivant avec handicap pour qu’ils expliquent leurs difficultés et qu’ils soient orientés dans le but de leur permettre d’étudier aussi dans de bonnes conditions.  

A ces difficultés s’ajoute aussi la question relative aux frais d’études qu’elle trouve exorbitants pour les personnes vivant avec handicap. Ces derniers sont, dès le départ, victimes de la stigmatisation même au sein de leurs familles respectives. Ainsi, elle plaide pour que ces frais académiques leur soient allégés :   

« Être handicapé, c’est un problème au-delà de la formation et de l’acceptation et ça commence même au niveau de la famille. Beaucoup des parents négligent les études de leurs enfants. Voilà pourquoi, je fais encore ce plaidoyer pour demander qu’il y ait un allègement de payement des frais ».  

Ces états généraux prendront fin le mardi 14 septembre. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner