Kwilu : la cité de Bulungu menacée par des érosions


Plusieurs maisons des particuliers et les édifices de l’Etat situés dans la cité de Bulungu, qui est le chef-lieu du territoire portant le même nom dans la province du Kwilu, sont menacés d'écroulement par des têtes des érosions. L'administrateur du territoire, Bernardin Mwankimi, a lancé le cri d’alarme mercredi 15 septembre à travers Radio Okapi. 

Ces érosions sont causées par la mauvaise canalisation d'eaux de pluie, a expliqué Bernardin Mwankimi. Il dit manquer de moyens pour déplacer certains ménages qui se retrouvent encore en danger entre les érosions alors que d'autres ont déjà quitté les milieux : 

« Je vous dis qu’il y a deux jours passés, il y a déjà des maisons des particulier qui se sont écroulées. Il y a des particuliers qui ont fui leurs quartiers là. Mais de part et d’autre nous avons trouvé il y a encore un danger permanent là, puisqu’au milieu là-bas il y a encore quelques ménages, c’est un danger à haut risque. Ça nécessite vraiment leur déplacement. Mais vous allez les déplacer pour les amener où ? Puisque nous n’avons même pas de moyens pour aller construire pour eux quelque part ». 

Hormis les maisons des particuliers, plusieurs infrastructures de l’Etat sont aussi menacées par ces érosions ; notamment les routes, les écoles, certains bureaux, les résidences des officiels et autres. Les églises aussi ne sont pas épargnées, a ajouté le numéro un du territoire de Bulungu, qui plaide pour une intervention du gouvernement central : 

« Ça nécessite donc de grands financements, de grands travaux. Mais nous sommes butés au manque de moyens. Je ne sais pas qui peut nous venir en aide. Nous demandons toujours au gouvernement central d’envoyer vraiment des experts pour venir voir un peu comment lutter contre ces érosions ici ». 

Comme mesure intermédiaire prise par l'administrateur du territoire, chaque ménage de Bulungu est appelé à creuser un puits de rétention d’eaux de pluie dans sa parcelle afin de réduire tant soit peu leur élan. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner