Nord-Kivu : les FARDC reprennent le bastion de la milice APCLS à Masisi

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont repris certaines positions jadis occupées par des combattants de l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS) dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu.Dans la nuit de mercredi 15 à jeudi 16 septembre, l’armée affirme avoir récupéré la principale base de cette milice à Lukweti et au moins quatre combattants ont été neutralisés.  

Le porte-parole de l’opération Sukola 2, le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike Kaiko, indique que le général autoproclamé Janvier Kalahiri, le leader de ce groupe, est en fuite : 

« Retenez qu’à l’heure où nous vous parlons, le quartier général de Janvier Kalahiri à Lukweti et à Ishango sont passés sous contrôle des FARDC, qui à ce moment sont en train de consolider ces positions et poursuivre l’ennemi dans son retranchement. Janvier Kalahiri, qui se trouve être le commandant en chef du groupe armé APCLS, se trouve en fuite. Beaucoup de ses éléments ont été blessés mais aussi quatre d’entre eux ont été sérieusement neutralisés et nous avons récupéré des armes ».  

Selon lui, depuis lundi 13 septembre, l’armée a enclenché l’offensive contre les APCLS, notamment dans les localités de Lukweti et Kalungu, dans l’ouest du groupement Bashali Mokoto.   

« Dans le cadre de l’état de siege, le secteur opérationnel Nord-Kivu Sukola 2, nous avons lancé des offensives contre le quartier général de Janvier Kalahiri et son groupe armé qui se trouvait à Lukweti, plus au moins 55 Kms au nord-ouest de Masisi centre. Depuis mercredi dans la matinée, nous avons mené des combats violents », précise-t-il.  

L’APCLS a occupé la région de Lukweti et Kalungu pendant des décennies, à la suite de l’absence de l’armée dans la zone.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner