Matadi : pour les associations feminines, “c'est la femme qui doit diriger le Kongo-Central”


Plus d'une centaine de femmes de différentes associations féminines membres de l'espace femme du Kongo-Central ne jurent que par le règne d'un Gouverneur femme à la tête du Kongo-Central. 

Elles se sont réunies samedi 18 septembre au cours d'un forum organisé à Matadi sous le thème " leadership féminin face aux défis actuels de la grande province du Kongo-Central. 

Pour la coordonnatrice de l'espace femme, Annie Mbadu, c'est la femme qui doit diriger le Kongo-Central, afin de tirer la province du gouffre dans lequel elle a été plongée suite à la mauvaise gestion des gouverneurs précédents. 

À l'unanimité avec d'autres femmes, Annie Mbadu rassure avoir arrêté des stratégies pour faire gagner une femme lors de la future élection du gouverneur et vice-gouverneur annoncées dans les tous prochains jours par le vice premier ministre, ministre de l'intérieur. 

La destitution d’Atou Matubuana a été approuvée dimanche 5 septembre par le vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Daniel Aselo Okito, à travers une note de service adressée au vice-gouverneur de cette province.  

Par cette décision, le ministre de l'Intérieur dit avoir tiré les conséquences du vote de la motion de défiance contre Atou Matubuana, du 4 décembre 2019 par l’assemblée provinciale du Kongo-Central. 
Justin Luemba assure les fonctions de gouverneur intérimaire depuis mercredi 8 septembre

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner