Nord-Kivu : deux villages du groupement Ufamandu Ier attaqués par de présumés combattants de Maachano

Au moins deux villages ont été victimes d’attaques simultanées, la nuit du dimanche 19 septembre, de présumés combattants de Maachano, dans le groupement Ufamandu Ier, en territoire de Masisi, dans la province du Nord-Kivu. 

D’après Donatien Kibuya, le président de la communauté Tembo du Nord-Kivu, ces combattants ont pillé des biens de la population.  

« Cette nuit de dimanche à partir de minuit, les villages de Kiwatsire et Bundeya ont été menacés, pillés par les rebelles de Maachano et son adjoint Haguma. Les victimes de cette barbarie ont été dépêchées au centre de santé de Bukuba et d’autres vers Miano pour des soins appropriés. L’intervention de nos forces loyalistes est arrivée avec un grand retard le lundi matin », a déploré Donatien Kibuya. 

Kibuya Donatien plaide pour une intervention du gouvernement pour restaurer la paix dans cette partie du territoire afin de faciliter la rentrée scolaire. 

Plus d’une dizaine de villages de Ufamandu Ier sont déjà vidés de leurs occupants à la suite de l’activisme des combattants Maachano et leurs alliés. Pour certaines sources locales, le leader de ce groupe armé gonfle ses effectifs en recrutant d’autres jeunes du milieu. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner