Butembo : la police disperse la marche des étudiants de l’UOR, opposés à la fermeture de la faculté de médecine

Les étudiants de l’Université officielle de Ruwenzori (UOR) à Butembo ont manifesté ce vendredi 24 septembre au niveau de leur site de la concorde sur la rue Kinshasa. Ces derniers protestaient contre la circulaire du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, ordonnant la fermeture des facultés de médecine jugées non viables dans les universités du pays.

La police a étouffé leur manifestation au point de départ, les dispersant à coups des gaz lacrymogènes.

Alors que les étudiants se regroupaient pour démarrer leur marche qui avait comme point de chute la mairie, la police a surgi sur le lieu et tenter d’empêcher la manifestation. Les deux parties ont entamé une négociation, mais en vain. Aux jets des pierres des étudiants, la police a riposté à coups des gaz lacrymogènes. Tout le monde était en débandade, et l’ordre public a été perturbé.

Le comité estudiantin a enfin lu son mémorandum dans le site universitaire, devant la presse. Dans ce document adressé au ministre de l’ESU et déposé plus tard au maire de la ville, ces étudiants reprochent à l’autorité de tutelle le fait de prendre une décision contre une institution de l’Etat, que son ministère est censé rendre viable :

« Demandons que le ministre de l’ESU vienne rendre viable la faculté de médecine de l’Université officielle de Ruwenzori   comme il le veut étant donné que c’est un établissement public d’intérêt général. Plus encore, demandons le retrait immédiat de ladite circulaire. Que le préjudice déjà causé par la publication et la lecture de cette circulaire soit vite réparé étant donné que sur le plan   psychologique, c’est une circulaire considérée comme suicidaire ».

Le comité de gestion de cette institution publique avait, dans un communiqué publié mardi, annoncé avoir entrepris des démarches pour introduire le recours afin que la mesure soit levée. La faculté de médecine à elle seule, regorgerait près de 50 % de l’effectif des étudiants de cette institution universitaire. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner