Ituri : l’armée et la MONUSCO appelées à travailler ensemble pour protéger Komanda contre les forces négatives

Les députés nationaux de l’Ituri invitent les Forces armées de la RDC (FARDC) et la MONUSCO à travailler ensemble et à tout mettre en œuvre pour que la localité de Komanda ne tombe pas entre les mains des forces négatives. Pour l’élu de Bunia, Jackson Ausse, Komanda est une localité stratégique qui relie par route les villes de Beni au Nord-Kivu, Bunia et Kisangani en Ituri.

Il indique que la localité de Komanda est un lieu où plusieurs déplacés se réfugient.

Si elle tombait entre les mains des rebelles, la situation économique, humanitaire et sécuritaire sera dramatique, ajoute Jackson Ausse.

Suivez dans cet extrait sonore (44''), les explications du député Jackson Ausse :

Son

Le centre commercial de Komanda situé à 75 km au Sud de Bunia a été attaqué dans la nuit de jeudi à vendredi 24 septembre par des hommes armés non encore identifiés. Selon plusieurs sources locales, des tirs nourris ont été entendus pendant plus de 2 heures. La Croix-Rouge locale avance un bilan provisoire de cinq morts.

Grâce au déploiement d’un renfort de l’armée, le calme était revenu, a indiqué le gouverneur militaire de l’Ituri, appelant les personnes déplacées à regagner Komanda.

Plus de vingt personnes ont été arrêtées vendredi 24 septembre par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) à Baiti, à 3 kilomètres de Komanda. Selon le porte-parole de l’armée en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, ces personnes soupçonnées d’être de connivence avec la milice FPIC, sont accusées d’être à la base du meurtre d’un lieutenant des FARDC la nuit de jeudi à vendredi 24 septembre lors de l’attaque de la cité de Komanda par des présumés rebelles ougandais des ADF. Toutes ces personnes sont transférées à la justice militaire.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner