Khassim Diagne aux jeunes sortis des groupes armés : « Maintenant, retrouvons la paix »

« Ce que vous avez fait est un geste extrêmement important de dire, adieu les armes, adieu la violence, maintenant retrouvons la paix », a encouragé le chef-adjoint de la MONUSCO en charge des opérations de la protection des civils, Khassim Diagne. Il a fait cette déclaration, lundi 27 septembre, lors de sa visite aux 74 ex-combattants démobilisés et autres jeunes à risque. Ces personnes sont actuellement au deuxième mois de leur formation en divers métiers à Don Bosco Ngangi, au nord de la ville de Goma, dans le Nord-Kivu. 

Khassim Diagne a demandé à ces jeunes de sensibiliser leurs pairs qui sont encore en brousse. 

« Je vous exhorte donc à encourager d’autres personnes qui sont encore dans des bandes armées. Dites-leur que nous sommes prêts à les accueillir, parce que sans la paix il n’y a pas de développement », a-t-il indiqué. 

Parmi ces jeunes, certains sont issus de l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS), de Janvier Kalahiri et d’autres du NDC-Rénové de Guidon, entre autres. 

Ils suivent des formations dans divers métiers, dans le cadre du projet de réduction des violences communautaires, financé par la section de démobilisation de la MONUSCO. 

Ces jeunes, filles et garçons, proviennent des localités de Kitshanga, Mwesso, Kashuga et Kalembe, en territoire de Masisi. 

Ils sont formés chacun selon son choix, en maçonnerie, en coupe et couture et coiffure esthétique, entre autres. 

Après plus d’un mois de cette formation, qui devrait durer 3 mois, ces jeunes se disent actuellement fiers d’avoir opté pour la vie civile, en vue de contribuer à la paix et au développement du pays. 

« Merci à la MONUSCO et Don Bosco pour nous avoir démobilisés et pour qu’il y ait la paix », a affirmé un bénéficiaire de ce projet. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner