Kinshasa : les Kuluna refont surface au quartier SIFORKO

Des bandits armés souvent des machettes, appelés "Kuluna”, tracassent la population du quartier Société industrielle et forestière du Congo (SIFORCO) même pendant la journée. 

Ces « délinquants » sont des jeunes dont l'âge varie entre 13 et 20 ans. Selon les témoins, ils débarquent à l'improviste souvent en pleine journée, et emportent presque tout sur leur passage : téléphone, sac, et autres articles de vendeuses de la place, sans qu'ils ne soient inquiétés par la police. 

 « Ici, nous sommes à Masina SIFORCO non loin de la société TRANSCO. Les Kulunas passent ici à tout moment, ils nous demandent de l'argent parfois de force et ce qui nous étonne même pendant leurs accrochages ou opérations, les policiers peuvent être là mais les regardent en chien de faïence. On a même l'impression qu'ils sont complices », a déclaré un habitant. 

Cependant, il se pose un problème d'effectifs dans les postes de police, selon un des responsables du sous commissariat SICODERE/SIFORCO. Il affirme aussi être buté au problème de manque de matériels pour mettre la main sur ces bandits urbains : 

« Nous sommes souvent butés au problème d'effectifs. Normalement, l'effectif dans les postes ou sous-commissariat de la police nationale congolaise est vraiment moindre. Si on met à notre disposition également des matériels tels que des menottes, des matraques électriques pour neutraliser ces inciviques, le résultat serait meilleur ». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner