David McLachlan Karr: le retrait de la MONUSCO ne signifie pas la fin des opérations des agences de l’ONU


Le Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général des Nations Unies en charge des affaires humanitaires, David McLanchlankarr a clôturé vendredi 1er octobre une visite de travail à Kalemie. Pendant son séjour de trois jours, il s'est entretenu avec les autorités provinciales et les membres de la Société civile.

Le Coordinateur humanitaire s’est rendu à Kabeya Mayi où la MONUSCO a déployé une base temporaire des casques bleus indonésiens et à Tabacongo.  Une conférence de presse a sanctionné son séjour à l’aéroport de Kalemie avant l’envol de la délégation pour Kinshasa.

"On va renforcer notre présence avec l’ouverture d’un bureau du PNUD à Kalemie pour la coordination des programmes de développement dans le Tanganyika. C’est un bon signe aussi de la maturité de la province parce que dans 5 sur 6 territoires, règne maintenant la paix", a indiqué le coordinateur Humanitaire, David McLachlan Karr.

Pour lui, le retrait de la MONUSCO ne signifie pas la fin des opérations des agences du système des Nations Unies dans la province du Tanganyika :

"Je dois clarifier une chose. A la demande du gouvernement national, la MONUSCO va continuer ses Opérations dans le territoire parce que beaucoup de milices y sont actives dans cette zone. On va continuer notre appui à la force armée de la RDC et à la police nationale pour restaurer l’autorité de l’Etat dans ce territoire".

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner