Goma : 83 cas d’abus sexuels commis par le personnel de l’OMS lors de la riposte contre Ebola (Rapport)

Au moins quatre-vingt-trois incidents d’exploitation et abus sexuels commis par les personnes travaillant pour le compte de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et du gouvernement congolais ont été répertoriés pendant la 10ème épidémie de la maladie à virus Ebola. Le rapport d’une commission indépendante, instituée à ce sujet par l’OMS, a été présenté lundi 4 octobre à Goma, après sa publication officielle le 28 septembre dernier à Genève. 

Ces cas ont été commis entre août 2018 et juin 2020 dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Selon la co-présidente de cette commission, Julienne Lusenge, c’est en échange de promesses d’emplois que près de 73 femmes avaient été abusées sexuellement dans la zone de Beni-Butembo au Nord-Kivu.  

Pendant cette période, en Ituri, l’équipe d’enquête a pu signaler environ 10 autres cas.  

Julienne Lusenge encourage la répression des présumés auteurs et souhaite que cette volonté de l’OMS pour élucider ces allégations soit prise pour modèle :  

« Il y a même des enfants qui sont nés de ces actes. L’OMS a accepté d’avoir une commission indépendante. Toutes les agences et organisations humanitaires aussi devraient prendre leur courage pour redorer l’image de la communauté humanitaire. On a remis les recommandations à l’OMS et on va suivre ».

Pour sa part, le Dr Jeanne Alasha, la conseillère du gouverneur de l’Ituri en matière de genre, estime que, ce rapport est une force de plus dans la lutte pour la protection de la femme :  

« Maintenant, il y a une publication officielle mondiale. Là, ça nous donne la force pour que les femmes dénoncent davantage. En Ituri, on a plus de 65 sites des déplacés, où il y a des interventions d’urgence et où on peut trouver des cas d’abus. C’est pourquoi, pour nous c’est vraiment important qu’on suive de près les recommandations ». 

Cette commission avait été constituée par le directeur général de l’OMS en octobre 2020 pour examiner les allégations d’exploitation et d’abus sexuels commis au cours de la riposte à la dixième épidémie d’Ebola dans les deux provinces. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner