L'aéroport de Bukavu nécessite d'intenses travaux de réhabilitation (RVA)

  

L’aéroport national de Kavumu nécessite d’intenses travaux de modernisation de la piste d’atterrissage et autres installations, a affirmé le directeur général intérimaire de la Régie des voies aériennes (RVA), Alphonse Shungu, lundi 4 octobre à Bukavu (Sud-Kivu). 

Situé à plus de 30 kilomètres du centre-ville de Bukavu, cet aéroport mérite une « attention particulière » en vue de sa modernisation, a déclaré Alphonse Shungu, qui séjourne à Bukavu depuis le dimanche dernier. 

La piste d’atterrissage, actuellement longue de 2000 mètres, doit être retouchée afin de prévenir tout danger. Mais aussi, il faudrait le balisage de cette piste pour favoriser les atterrissages et décollages nocturnes, a-t-il indiqué, après avoir inspecter les installations de la RVA.  

Alphonse Shungu ajoute que d'autres installations de la RVA Bukavu doivent attirer l’attention du gouvernement congolais et de partenaires pour leur rénovation.

Le directeur général de la RVA constate même que l’aéroport de Kavumu dépend actuellement en grande partie de la MONUSCO, surtout en termes d'énergie électrique. 

Il prend l’engagement de régler cette question pour permettre à la RVA/Sud-Kivu de faire fonctionner ses installations en toute autonomie par le système solaire avec des panneaux photos-voltaïques. 

L’aéroport de Kavumu avait servi de secours d’atterrissage des avions lors de la fermeture provisoire de l’aéroport de Goma en mai dernier, après l’éruption du volcan Nyiragongo. Plusieurs voies s’étaient levées pour réclamer l’allongement de la piste et la modernisation de toutes les installations aéroportuaires. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner