Beni : l’ambiance morose dans la plupart des écoles publiques

Trois jours après la rentrée scolaire, les cours ne se déroulent pas normalement dans les écoles publiques de Beni (Nord-Kivu). Entre-temps, de nombreux vendeurs de fournitures scolaires dans la ville de Beni affirment ne pas être de la fête. Ils ont évoqué mercredi 6 septembre la crise économique qui frappe de nombreux parents.  

Jusqu’à présent, les cours des écoles publiques restent désertes. Les enseignements n’ont toujours pas repris, en dépit des messages des autorités et structures de jeunes. 

La directrice de l’EP Kilewe, Christine Lukundji Mangaza, a affirmé avoir reçu plusieurs parents aux écoles pour inscrire leurs enfants en dépit de l’absence des enseignants : 

« Les parents arrivent très tôt le matin. Même avant, moi, je les rencontre devant ma porte pour inscrire leurs enfants. Mais, chose drôle, ce sont les enseignants qui n’arrivent pas ». 

Inquiétude des vendeurs 

Par ailleurs, certains vendeurs des fournitures scolaires, rencontrés mercredi dans la matinée au marché central de Kilokwa, disent se contenter du peu qu’ils perçoivent, faute de mieux : 

« L’ambiance n’est pas totalement bonne parce que les parents sont en train de dire qu’on est en train de réduire le nombre d’inscription. L’année passée, on pouvait percevoir 80 ou 100 USD mais aujourd’hui c’est 40 à 50 USD par jour et puis difficilement…» 

Les parents viennent petit à petit pour acheter les fournitures. « Ils disent que la rentrée scolaire n’est pas vraiment bien arrangée. Mais la semaine passée, ils avaient acheté par rapport à cette semaine ici », poursuivent les mêmes sources. 

Certains parents, qui ont voulu garder l’anonymat, disent n’avoir pas eu de moyens suffisants pour préparer cette année, « autant il a été pour d’autres », à cause de l’insécurité.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner