Mongala : l’ONG AJBS alerte sur la carence des magistrats

L’ONG Action des jeunes pour le bien-être social (AJBS) demande au conseil supérieur de la magistrature de nommer d’urgence des juges à Lisala et Bongandanga (Mongala), où les tribunaux ne sont pas opérationnels faute de juges. 

Cette structure des jeunes dénonce l’engorgement constaté actuellement à la prison centrale de Lisala et aussi à la prison militaire d’Angenga, située à 25 kilomètres de la ville. 

Le nombre des détenus préventifs est élevé dans ces maisons carcérales, leurs dossiers étant bloqués notamment au niveau des tribunaux de paix et de grande instance par manque de juges. L’ONG déplore ainsi les conditions de vie que mènent ces détenus, qui mangent difficilement et passent la nuit à même le sol. 

Roger Nzumbu, le président national de l’AJBS, témoigne : 

« La prison centrale de Lisala est pleine de détenus aussi la prison militaire d’Angenga. Donc, on ne peut jamais faire quelque chose. Nous comme la voix des sans voix, on te demande soit la libération sans autres formes de procès parce qu’ils sont en train des croupir sans motifs valables. On parle de détenus préventifs parce que, jusqu’à présent, ils ne connaissent pas leur sort ». 

Selon la même source, ces prévenus étaient devant le ministère public, qui a fixé les dossiers au niveau du tribunal qui doit juger sur leurs cas parce qu’il y a des cas qu’on peut directement libérer et d’autres qu’on doit aussi condamner.  

« Comme il n’y a pas de juges, c’est pour cela qu’ils sont en train de croupir dans les irrégularités dans les prisons. Nous lançons pour la énième fois nos cris d'alertes auprès du conseil supérieur de la magistrature, pour qu’on puisse envoyer d’urgence les magistrats au tribunal de Lisala pour qu’on puisse travailler et condamner (les coupables) et libérer les innocents », a insisté Roger Nzumbu. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner