Procès Chebeya/Bazana : l’un des prévenus affirme avoir tué les deux hommes


Un des prévenus au procès du double assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana a affirmé avoir tué les deux défenseurs des droits de l'homme.

Le policier Jacques Mugabo a créé une surprise et un émoi auprès des juges et à l'assistance à l'audience publique de ce mercredi 13 octobre devant la Haute Cour militaire à la prison militaire de Ndolo.

Dans les moindres détails, le policier Jacques Mugabo raconte et décrit les circonstances du double assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana le 1er juin 2010 dans les installations de l'inspection générale de la police nationale congolaise.

« J'ai participé à leur mise à mort. Après les avoir tués, nous avions acheminé le corps inerte de Chebeya à bord de sa voiture que nous avions abandonné au bord de la route vers Mitendi. Et le corps de Bazana, nous l'avions enterré dans la ferme privée du général Djadjidja. Tout se faisait sur ordre de Christian Ngoy Kenga Kenga, de qui je répondais au sein du bataillon Simba, sous l'autorité de John Numbi et Daniel Mukalayi. Après le crime, nous sommes allés à la résidence de Mukalayi pour fêter et chacun des meurtriers a été récompensé de 50 USD », a-t-il témoigné.

Christian Ngoy Kenga Kenga est resté dans sa cellule, refusant de comparaître. 

« C'est son droit d'opter pour le silence. Mais on va en tirer des conséquences », déclarent les parties civiles.
La Haute Cour signe un procès-verbal de constat de ce refus.

La VSV exige ainsi la comparution de toutes les personnes citées à la prochaine audience.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner