Mambasa : des maisons incendiées lors d’une attaque des Maï-Maï à Mahu


Des présumés miliciens Maï-Maï ont attaqué la nuit de mercredi 20 octobre le village Mahu, à 10 kilomètres de Makumo, dans le groupement Bangole, dans le territoire de Mambasa (Ituri).

Selon la Convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH), une vingtaine d’hommes armés se sont introduits dans cette petite localité en chantant et tirant des coups de feu dans toutes les directions.

Les assaillants, poursuivre CRDH, se sont ensuite dirigés vers le campement des FARDC où des policiers sont également installés. Ils ont un échange de tirs avec les FARDC.
La même source indique que pendant ces combats, ces miliciens Maï-Maï ont mis le feu à quelques maisons de fortune des militaires. Un policier s’en est sorti avec des brulures au ventre, alors que son arme a été récupérée par ces malfrats.

Des sources sécuritaires indiquent que c’est grâce à l’intervention de l’armée que ces rebelles n’ont pas pu commettre davantage de dégâts. Toutefois, la CRDH redoute que cette région ne soit de nouveau insécurisée, après une longue période d’accalmie observée. 

Mardi dernier déjà, des présumés ADF ont attaqué le village de Makumo dans la même région, où ils ont tué une personne, blessant deux autres par arme blanche.
Deux civils ont été également enlevés par ces rebelles, indiquent des sources locales. 

L'armée n’a pas souhaité se prononcer sur cette situation. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner