Nord-Kivu : les combattants du CMC/Nyatura sèment la terreur à Bwisha


Les combattants de certaines factions du groupe armé « Collectif des mouvements pour le changement (CMC)/Nyatura », encore réfractaires au processus de reddition volontaire, sèment la terreur dans le territoire de Rutshuru, a alerté mercredi 20 octobre l’ONG locale "Badilika". 

Cette ONG exige que les opérations militaires de grande envergure soient menées, dans cette zone, où quelques villages sont déjà vidés des leurs habitants.

C’est depuis le mois dernier, annonce-t-elle, que les combattants de ce groupe armé ont accru leur activisme dans plusieurs villages et localités des groupements de Busanza, Bukoma ainsi que dans le groupement de Binza.

Ces rebelles imposent des taxes illégales de 5 dollars américains aux agriculteurs pour accéder à leurs espaces champêtres. Ils font également payer une somme de 2000 francs congolais (1 USD) par habitant pour leur restauration.

L’ONG-Badilika affirme aussi que les cas de pillages des produits agricoles et des bétails sont commis par ces combattants dans les villages de Butimbo, Butaro, Shinda, Kaseke.

Les sources de l’ONG Badilika précisent que les combattants réfractaires au processus du désarmement du général auto-proclamé Bigabo, qui s’est rendu dernièrement aux FARDC à Kyahala dans le groupement de Mutanda, chefferie de Bwito, sont actuellement en errance.

Les uns se seraient joints à l’aile dissidente du même mouvement dirigée par un certain général auto-proclamé Janvier Nyionzima.

L’organisation Badilika plaide pour les opérations militaires de grande envergure dans cette partie du territoire de Rutshuru, où ces abus restent le lot quotidien d’une population longtemps meurtrie par les guerres à répétition.

Le porte-parole de la 34è région militaire et porte-parole du secteur opérationnel Sokola II promet de se prononcer au sujet de cette problématique sécuritaire dans un futur proche. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner