RDC: le camion accidenté à Mitwaba toujours sous l'eau avec ses passagers

 

Cinq jours après l'accident survenu à Mitwaba dans le Haut-Katanga, le camion et ses passagers sont toujours sous l'eau de la rivière Kalume Ngongo, ont indiqué les autorités territoriales vendredi 22 octobre. Elles disent toujours attendre les moyens logistiques pour activer les recherches. 

Tout est encore sous l'eau

De la cinquantaine des disparus, seuls trois corps des adultes ont été repêchés et enterrés par les autorités territoriales vue leur état de putréfaction. Le premier a été tiré le mardi 19 octobre et les deux autres le mercredi 20 octobre. L'administrateur du territoire renseigne que trois autres corps flottent encore sur la rivière Kalume Ngongo.

Par manque de moyens, il est très difficile de les retirer à cause notamment de la profondeur du lieu où se trouvent le camion et les victimes. Seules les roues du camion sont visibles.

Les autorités de Mitwaba ont les regards tournés vers le gouvernement provincial, qui a promis d’envoyer les moyens nécessaires pour permettre la poursuite des recherches. des sources locales signalent déjà la présence des quelques membres des familles des victimes en provenance du territoire de Manono d'où était parti le camion.

Ils sont à côté de la rivière dans l’espoir de récupérer les corps de leurs proches car les chances de retrouver les survivants sont quasi  nulles.

La crainte qu'éprouvent plusieurs personnes sur place est de voir les populations riveraines continuer à consommer l'eau de cette rivière. Ce qui pourrait les exposer à des maladies. 

Circonstances de l'accident

Le camion accidenté venait de Manono et se rendait à Lubumbashi avant de connaître un accident, le dimanche 17 octobre aux environs de 23 heures à 65 Kilomètres de Mitwaba-Centre.

Le camion s’est renversé dans la rivière. Il transportait une cinquantaine de passagers et des marchandises. D'après le gouvernement provincial du Haut-Katanga, seules deux personnes ont survécu dans ce drame. Elles sont prises en charge dans un centre de santé situé au village Kintya.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner