Ituri : 1800 enfants déplacés ne vont pas à l'école à cause de l'insécurité

Plus de mille huit cents enfants déplacés en âge scolaire ne fréquentent pas l’école dans leurs milieux de refuge à Mungwalu, dans le territoire de Djugu (Ituri).

Ces enfants ont fui avec leurs parents, les atrocités occasionnées par des groupes armés dont la CODECO dans le secteur de Banyali Kilo. Il y a deux mois, les combattants de la CODECO ont attaqué les localités de Kobu et Lisey dans le territoire de Djugu.

Plus de trente écoles dont 28 du primaire ainsi que des maisons d’habitations ont été incendiées et certains civils tués.

Les notables de cette entité coutumière redoutent que ces enfants, éparpillés dans différentes zones de combats, n’adhérent aux groupes armés. Ils plaident pour une intervention urgente des autorités afin de protéger ces enfants.

Le président de la communauté Nyali craint que, ces élèves déplacés se tournent vers les activités minières ou qu’ils adhérent à des groupes armés. Il en appelle ainsi à l’intervention du gouvernement pour permettre, soit, à ces élèves d’accéder à l’école, dans leur milieu de refuge, soit, de pacifier leurs lieux de provenance pour faciliter leur retour.

Près de dix groupements de cette entité sont partiellement vidés de leurs habitants à cause de l’insécurité qui persiste dans la région.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner