Dossier CENI : l’Eglise du Christ au Congo se désolidarise de six autres confessions religieuses

L’Eglise du Christ au Congo (ECC) décide de rompre d’avec les six confessions religieuses qui ont signé le procès-verbal désignant le président de la CENI et un membre de la plénière. Dans une déclaration faite mercredi 27 octobre à Kinshasa, les protestants dénoncent et condamnent « avec force », les menaces, les insultes et la campagne de dénigrement dont sont victimes les membres de l’ECC et ses responsables. 

« Nous, membres de l’exécutif national de l’Eglise du Christ au Congo, décidons la rupture avec les six confessions religieuses, signataires du procès-verbal de désignation du président de la CENI et d’un membre de la plénière pour le compte de la plate-forme, des confessions religieuses que nous décrions et proposons la redéfinition des valeurs du mode opératoire de la plate-forme, ainsi que la révision de sa charge », a déclaré, Mgr Gabriel Unda Yemba, à l’occasion de la 58ème session du Comité exécutif national extraordinaire de l’ECC. 

Dans sa liste de recommandations, l’ECC invite le Président de la République, Félix Tshisekedi de « prêter une oreille attentive aux différentes revendications sociales des populations. » 

Elle demande aussi le gouvernement congolais à mettre fin à l’insécurité dans l’Est de la RDC. 

L’ECC appelle les confessions religieuses de jouer leur rôle de moralisation de l’espace politique conformément aux valeurs éthiques. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner