RDC : reprise des pourparlers gouvernement-banc syndical de l’EPST

Les travaux de la Commission paritaire Banc syndical de l’EPST et le gouvernement reprennent ce jeudi 28 octobre à Mbuela Lodge, à Kisantu, dans le Kongo-Central. Selon le porte-parole de l’Intersyndicale de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Godefroid Matondo, qui confirme cette information à Radio Okapi, plusieurs délégués syndicaux sont déjà sur place depuis le mardi. 

Godefroid Matondo a expliqué que tous les syndicats vont participer à ses travaux pour trouver une solution apaisée à la crise qui secoue le secteur de l’éducation.  

Pour Ce faire, des délégations syndicales venues des provinces sont déjà sur place à Mbuela Lodge, a-t-il ajouté. Ce qui n’est pourtant pas l’avis du syndicat des enseignants du Congo (SYECO). Cécile Tshiyombo, secrétaire général de cette structure, explique que son syndicat n’était pas en grève. Elle ne trouve donc pas l’utilité de prendre part auxdits travaux.

Par ailleurs, Jean-Bosco Puna, patron de la Synergie des syndicats des enseignants du Congo, insiste que ces travaux doivent être l’occasion pour le gouvernement de trouver des solutions aux revendications des enseignants. Il s’agit principalement de réactiver les écoles en règles, fixer le barème salarial des enseignants.  

Déjà mercredi 27 octobre, les enseignants qui avaient été désactivés viennent d'être réactivés sur la liste de paie. Ils pourront dès le mois de novembre toucher à nouveau leur salaire par voie bancaire comme auparavant. Mais pour le mois d'octobre, ils ont été payés manuellement.

Ces assises sont convoquées après la signature de l’arrêté interministériel en vue de reprendre les discussions entre les deux parties afin de permettre la reprise effective des enseignements sur toute l’étendue du pays.  

Pour rappel, les enseignants qui sont en grève réclament notamment l’amélioration de leurs conditions salariales. Lors de la dernière discussion avec le gouvernement en 2020 à Bibwa, dans la commune de la N’sele, le professionnel de la craie devrait toucher un salaire de 800 000 Francs congolais, soit 400 USD. Ce qui n’est toujours pas d’application. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner