Maï-Ndombe : les enseignants de Kutu I dénoncent le retrait de 2.7 USD sur leur salaire


Les enseignants de la sous-division de l’EPST Kutu 1 dénoncent le retrait à la source sur leurs salaires, par la Caritas, d’une somme de 2 000 Francs congolais (FC) (1 USD) par enseignant à chaque paie, mais aussi le retrait de 3 500 FC (1.75 USD) pour la paie du mois de septembre 2021 effectuée la semaine dernière. Ce qui fait un total de 5 500 FC (2.75 USD) retenus sans motif ni explication, ont-ils déploré.

Le président de la synergie syndicale de ces enseignants, Giscard Mbukela, en appelle à l’implication des autorités attitrées pour solution, car explique-t-il, ces retraits à la source sur les salaires des enseignants ne se trouvent pas sur les listings venus de Kinshasa mais plutôt sur les états de paie imprimés a Inongo par la Caritas : 

« Il y a une rubrique sur l’état de paie ou on a écrit FTC Retrait 3.500fc par enseignant. A cela s’ajoute les 2000 francs congolais qu’ils retiraient déjà. Ce qui fait un total de  5.500 Francs congolais qu’on retire à chacun. Nous déplorons le retrait de cet argent. Nous demandons aux autorités de s’impliquer pour qu’ils ne puissent plus retrancher ça ».

Le responsable de la Caritas Mai-Ndombe, l’abbé Emmanuel Ndoyite parle de frais de tenue des comptes retenus par le gouvernement et d’une convention autorisant sa structure à retenir 2 000 FC (1 USD) pour le déploiement des agents payeurs : 

« Les frais de tenue des comptes c’est ce que le gouvernement a retenu. Ils n’ont qu’à demander au gouvernement qui a retenu à la source ces frais de tenue des comptes... Donc ça n’a rien avoir avec la Caritas. Je pense il y a une convention qui existe entre ces enseignants et la Caritas et nous avons les documents qui ont été élaborés par eux-mêmes les enseignants où ils autorisaient à la Caritas de retenir 2000 francs congolais pour parfaire le processus de déploiement… »

De son côté, le ministre provincial de l’EPST du Maï-Ndombe, Ambroise Nkele, affirme ne pas être au courant de ces retraits à la source.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner