Goma : les enseignants du 21ème CNCA dénoncent le « dédoublement » de leurs écoles

Les enseignants de trois écoles conventionnées du réseau de la communauté nation du Christ en Afrique (21ème CNCA) dénoncent le dédoublement de leurs écoles par les responsables de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST).

Un dédoublement qui se traduit par le remplacement sur les listes de paie des enseignants jadis payés par le gouvernement par de nouveaux noms.

Dans une déclaration mardi 2 novembre à Radio Okapi, ces enseignants affirment que le dernier cas en date est celui de six personnes payées pour le mois d’octobre mais qui ne figurent plus sur le listing de novembre, car remplacées par d’autres noms.

Mapendo Migabo, préfet de l’institut Mulungu, l’une des écoles victimes de ce disfonctionnement, explique que les responsables locaux de l’EPST créent des écoles qui portent les noms des écoles de la 21ème CNCA  et les font fonctionner l’après-midi sur d’autres sites, au profit des nouveaux enseignants qui prennent la place de ceux de la 21ème CNCA  sur les fichiers de paie.

« Ce sont des écoles qui fonctionnent en parallèle. Les unes sont dénommées ‘’écoles non conventionnées’’, les autres, ‘’écoles conventionnées protestantes’’. Maintenant, comme c’est nous qui avions été recensés à partir de l’année 2012, les listings de paie l’indiquent. Voilà que les enseignants qui travaillent dans le doublon sont en train de recevoir l’argent qui devrait revenir là où les écoles ont été implantées, recensées et payées. C’est ainsi que, nous, qui n’avions pas obéi à leur préoccupation, parce qu’ils ont voulu ravir à la communauté, ces écoles, nous nous sommes retrouvés à l’extérieur. Certains enseignants ont été remplacés. Ils sont en train de recevoir l’argent de la 21ème CNCA ; alors qu’ils sont dans une école non conventionnée. C’est une cacophonie ! », a  indiqué le préfet Mapendo Migabo.

Il a ajouté qu’il existe, en outre, une décision du gouvernement provincial, interdisant le remplacement du personnel des écoles de cette communauté :

« Ces autorités ont boycotté la lettre du gouverneur, qui interdit de ne pas procéder au remplacement du personnel des écoles de la 21ème CNCA ».

En réaction à ces accusations, le directeur de la province éducationnelle de l’EPST Nord Kivu 1, David Rukat Muteb a déclaré à Radio Okapi qu’il est au courant de cette situation.
Il a enfin ajouté que le secteur de l’éducation est bien organisé, sans donné plus des détails.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner