Sud-Kivu : 300 déplacés internes hébergés à Lusenda, retournent à Bibokoboko

Près de trois cents personnes déplacées internes auparavant hébergés à Lusenda, dans le secteur de Tanganyika, sont retournés jeudi 4 novembre dans leurs villages d’origine à Bibokoboko, dans les moyens plateaux (Sud-Kivu).

D’après le chef du village de Bibokoboko, David Matare, ces déplacés, constitués en majorité des membres de la communauté banyamulenge ont passé plus de deux semaines à Lusenda.

Ils sont volontairement retournés dans leurs villages respectifs grâce à la facilité de transport de certaines ong locales et des bienfaiteurs, précise cette autorité locale.

D’autres déplacés avaient pris la destination d’Uvira, de Bukavu et de l’étranger par le lac Tanganyika.

La société civile annonce que d'autres déplacés de Bibokoboko, estimés par elle, à environ quatre mille personnes sont localisés à Kafulo, Mushilwa et Sebele, au Sud de la ville de Baraka.

Il s’agit de personnes appartenant aux communautés locales Babembe, Bafuliiru et Banyindu qui vivent dans des conditions difficiles. Ces déplacés n’ont aucune assistance.

La société civile en appelle aux acteurs humanitaires pour assister ces autres déplacés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner