Sud-Kivu : les sociétés minières détenues par des étrangers à Mwenga ne disposent d’aucun permis d’exploitation (Assemblée provinciale)


Toutes les sociétés minières détenues des exploitants étrangers dans le territoire de Mwenga ne disposent d’aucun permis d’exploitation. C'est la conclusion de la commission parlementaire de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu qui l'a indiqué à la plénière de vendredi 5 novembre à Bukavu (Sud-Kivu).

Selon cette commission, ces exploitants miniers étrangers exercent sous couvert des coopératives minières locales. Ils ne tiennent pas compte des espaces réservés aux populations riveraines. Cette situation est à la base de la fraude minière par manque de traçabilité des minerais, surtout de l’or.

De ce fait, l’assemblée provinciale du Sud-Kivu souhaite inviter le gouverneur de province afin d’avoir ses explications sur cette question.

Les députés recommandent également au Sénat Congolais de convoquer les ministres des mines et celui de la défense nationale sur la question de la présence des militaires qui sécurisent ces exploitants miniers étrangers sur leurs sites d’exploitation.

L’Assemblée nationale avait, elle aussi dépêchée une autre commission d’enquête parlementaire sur l’exploitation de minerais à Mwenga, le rapport se fait toujours attendre.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner