Ituri : les FARDC négocient la « cessation des hostilités » avec la CODECO

 

Une délégation envoyée par le Chef d’état-major général des FARDC a rencontré le samedi 06 novembre, les leaders du groupe armé CODECO à Linga, dans le territoire de Djugu, province de l’Ituri. 

Cette délégation de quatre personnes partie de Bunia était conduite par une femme et comprenait un major, un capitaine des FARDC, ainsi qu’un notable du territoire de Djugu. 

 Selon des sources sécuritaires, ces émissaires étaient porteurs d’un message du chef d’état-major général des FARDC, le général d’armée Célestin Mbala Munsense, aux leaders du groupe armé, Union des révolutionnaire pour la défense du peuple congolais (URDPC/CODECO), représenté par le général auto-proclamé Charité Ngona Kiza alias COBRA. 

Ce message, selon nos informations, c’est celui de la « cessation des hostilités et l’adhésion de ce groupe armé au processus de paix ». 

Une démarche saluée par certains leaders religieux. Pour le pasteur James Biensi, ce groupe armé doit profiter de cette nouvelle main tendue du gouvernement pour la pacification de l’Ituri. 

 « Nous croyons fermement que, les armes toutes seules, ne suffisent pas pour donner la paix ».  

Mais, la coordination de la société civile de l’Ituri désapprouve cette démarche qui selon elle, est inopportune en cette période de l’état de siège. 

« Ça dénote de l’incapacité de l’armée de faire face à la CODECO », a réagi Dieudonné Losa.  

L’armée, quant à elle, refuse d’émettre un commentaire. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner