Sud-Kivu : plusieurs naufrages enregistrés sur le lac Kivu

Un cas de naufrage sur le lac Kivu a fait une dizaine de morts et près de cinquante personnes portées disparues. L’incident s’est produit jeudi à la mi-journée dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu. Les recherches sont en cours dans l’espoir de découvrir d’autres corps. Plusieurs sources évoquent la vétusté de la pirogue et la surcharge comme cause du drame, qui intervient après plusieurs autres enregistrés dans la même zone.  

Une pirogue a quitté la localité de Mushenyi jeudi à la mi-journée avec une centaine de commerçants à bord. Ces derniers se rendaient au marché de Nyamukubi, toujours dans le territoire de Kalehe.  

Chemin faisant, la vétusté de l’engin et la surcharge ont provoqué le choc. Jusque ce vendredi matin, la société civile évoque ce bilan d’une dizaine de morts. 

L’administrateur de territoire de Kalehe, Dédé Mwamba, affirme que la pirogue a embarqué à un endroit où il n’existe aucun service public. Il parle d’un bilan de trois morts et une trentaine de disparues.  

Le propriétaire de la pirogue est en fuite. Les recherches sont en cours en ce moment sur le lac Kivu pour tenter de remonter d’autres corps. 

 

Naufrages récurrents 

 

 

Ces cas de naufrage sur le lac Kivu sont devenus récurrents même inquiétants ; alors que les dispositions avaient été prises pour les éviter.  

Une trentaine de personnes avaient été portées disparues le 19 septembre à la mi-journée lors d’un autre naufrage sur le lac Kivu, aux larges de Kalehe. Selon Dédé Mwamba, 32 personnes figuraient sur le manifeste officiel. Il évoquait un bilan de trois rescapés. 

Le plus mortel reste celui survenu en 2019, faisant une centaine de morts dans la même zone. Le chef de l’Etat s’était rendu personnellement sur le lieu du drame et avait promis la construction de quatre ports lacustres modernes dans cette partie du pays.

Trois ans après, à peine un seul port est en construction à Kalehe-centre.  

Et pourtant, Kalehe est traversé par la route nationale RN2, qui relie Bukavu à Goma. Ce tronçon est dans un état de délabrement avancé. Pour contourner cette difficulté et tant d’autres encore, la population préfère se déplacer d’un village à l’autre sur lac Kivu à bord des pirogues. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner