Nord-Kivu : des chefs coutumiers alertent sur la présence des personnes inconnues sur la colline Buoye


Les autorités coutumières du groupement Walowa-Ubora alertent sur la présence des personnes inconnues installées "irrégulièrement" sur la colline de Buoye depuis 2018.

Buoye est situé dans le groupement Walowa-Uroba, en territoire de Walikale, à limite avec le secteur Katoyi dans le Masisi (Nord-Kivu).

Dans un document intitulé « SOS Buoye » publié samedi 20 novembre, l’élu de Walikale, le député Prince Kihangi, citant ces chefs coutumiers, tire l’attention des autorités sur cette présence « irrégulière ». Ce notable de Walowa-Uroba, indique que le nombre massif de ces personnes s’accroit chaque jour, les mouvements étant incontrôlés.

Cette présence constitue une inquiétude pour les communautés locales de ce groupement.

L'un d'eux, Mwami Mulengezi Barthélemy Luc demande aux autorités provinciales, de constituer une commission provinciale pour procéder à l’identification de ces personnes dites inconnues et déterminer leur origine réelle :

« Une chose grave, et nous sommes vraiment étonnés. Nous ne savons pas pourquoi, les autorités provinciales et territoriales ne veulent pas nous assister et nous venir en aide. Nous sommes fatigués de plaider chaque fois le cas de Buoye. Les gens qui se trouvent sur cette colline, sont des gens que le groupement et le gouvernement ne connaissent pas. Je ne connais même pas leur nombre. Ces gens-là arrivent avec leurs familles et s’installent par force. Ils arrivent du jour au jour ; puisque ces mouvements d’entrée et de sortie sont incontrôlés. Ces gens entrent sur cette colline avec des effets militaires : armes, munitions et autres effets. Ce ne sont pas seulement les inconnus infiltrés qui habitent sur cette colline. Il y a d’autres groupes des Ougandais et des Fdlr qui y habitent aussi pour le moment ».

Il a, par ailleurs, recommandé au gouvernement congolais, de désarmer ces personnes après leur identification et de récupérer les armes se trouvant sur cette colline de Buoye. 
 
Contacté par Radio Okapi, l’administrateur du territoire de Walikale dit attendre un rapport détaillé sur cette affaire, avant de transmettre ces informations à l’autorité provinciale pour une action.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner