Kasaï-Central : environ 624 viols sur mineures répertoriés depuis le début de l’année

Environ six cent vingt-quatre cas de viols sur mineures ont été répertoriés dans trois zones de santé du Kasaï-Central depuis le début de l’année 2021 en cours. La Ligue de la zone Afrique pour les droits des enfants et élèves (LIZADEL) a rapporté ce chiffre lundi 22 novembre à Kananga, à l’issue d’une étude menée, dans le cadre du projet Fonds humanitaire. 

Le coordonnateur de la LIZADEL, Jean-Malhis Lungala, indique qu’une prise en charge holistique et juridique est déjà envisagée pour les victimes répertoriées dans les zones de de Katoka, Tshibala et Tshimbulu. 

Selon lui, son organisation a ouvert un centre et y a placé un personnel pour accueillir les victimes d’abus sexuel. 

« D’abord au niveau de trois zones de santé, nous avions ouvert ce que nous appelons le centre intégré des services multisectoriels dans lesquels nous avons placé un assistant psychosocial pour accueillir toute personne qui était victime d’abus sexuel. Nos seulement il y avait un assistant psychosocial, nous avions aussi un juriste et un psychologue pour assurer leur prise en charge médicale. Mais il faut relever que c’est un projet de prise en charge holistique. C’est pourquoi nous avons d’abord fait un référencement médical, l’assistance juridique et judiciaire, nous faisions l’assistance psychosociale et la réinsertion », a-t-il expliqué. 

Jean-Malhis Lungala ajoute que les responsables de ces viols sur mineurs, sont principalement des voisins.  

« La tranche d’âge varie entre 11 ans et 17 ans. Les bourreaux sont les personnes civiles généralement des voisins, des gens dans les sources d’eaux comme dans les villages, ces filles vont puiser de l’eau. Exceptionnellement nous avons connu un seul cas de deux policiers qui avaient déjà pris fuite », a-t-il déploré. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner