RDC : la CENCO suspend sa participation au sein de la plate-forme confessions religieuses

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a suspendu sa participation au sein de la plate-forme « Confessions religieuses ». Cette position des princes de l’Eglise Catholique a été rendue publique lundi 29 novembre, à travers une conférence de presse animée à Kinshasa. Le secrétaire général de la CENCO, l’Abbé Donatien Nshole faisait la restitution des travaux de la session extraordinaire du comité permanent tenue à Kinshasa du 23 au 25 novembre dernier.

Avec la désignation des animateurs de la CENI [avec Denis Kadima à la tête], les Evêques se sont rendu compte de la grande divergence de doctrines et de perception des valeurs éthiques avec certaines confessions religieuses, explique le communiqué de la CENCO.

Au regard de cette situation, les évêques ont décidé de suspendre la participation de l’Eglise Catholique dans la plateforme des Confessions religieuses, a indiqué la CENCO.

La candidature de Denis Kadima a divisé les confessions religieuses. L’église catholique et l’Eglise du Christ au Congo estiment que sa désignation a été entourée par des actes de corruption. Les six autres confessions religieuses indiquent qu’il était le candidat idéal pour ce poste, à cause de son expertise.

Gratuité de l’enseignement

Par ailleurs, les Evêques membres de la CENCO se sont penchés aussi sur la question de l’enseignement. Ils ont fait l’état de lieu de la rentrée scolaire 2021-2022, des revendications des enseignants et des négociations en cours avec les syndicats, ajoute le communiqué de la CENCO.

Ils se sont rendu compte que tout se ramène à la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement primaire, écrivent les évêques catholiques, sans plus de détails.

Invité pour éclairer la lanterne des évêques, le ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) leur a expliqué la politique de son ministère pour la mise en œuvre de la gratuité et pour combattre les antivaleurs, poursuit la CENCO qui n’a pas fourni assez d’éléments à ce sujet.

Les Evêques ont exprimé leurs préoccupations majeures dans ce secteur tout en lui rassurant du soutien de la CENCO dans la mise en œuvre de la gratuité.

Les évêques ont aussi décidé d’aller à la rencontre du Chef de l’Etat avec un mémorandum pour lui faire des propositions utiles par rapport aux préoccupations relevées sur les points évoqués ci-dessus.

Dans un autre registre, les évêques membres de la CENCO se disent préoccupés par la situation sécuritaire en Ituri et au Nord-Kivu où le nombre de morts et de déplacés ne font qu’augmenter.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner