Goma : les enseignants de plus de 20 écoles du secteur public reprennent la grève

Les enseignants de quelques dizaines d’écoles secondaires et primaires du secteur public de Goma, au Nord-Kivu, sont de nouveau en grève depuis mardi 30 novembre. Dans leurs déclarations, les uns affirment attendre la signature de l’arrêté provincial fixant les montants de frais scolaires et de primes des enseignants; les autres exigent du gouvernement une amélioration de leur condition salariale.

A l’issue d’une rencontre qui les a réunis, mardi, leur porte-parole, Kadakala Pascal affirme que les enseignants d’une vingtaine d’écoles secondaires du secteur public, insistent sur la poursuite de leur mouvement de grève tant qu’ils ne sont pas fixés sur leur sort à travers la signature de l’arrêté du gouverneur du Nord-Kivu.

« Etant le trente du mois, les enseignants des écoles publiques de Goma sont indignés de ce retard, et aujourd’hui décrètent une grève sèche, en attendant l’arrêté du gouverneur fixant la prime de ces enseignants », a-t-il déclaré.

Le porte-parole des syndiqués des écoles primaires, Byabene Faustin a déclaré qu’ils n’acceptent plus les promesses non tenues par le gouvernement. 

« Les représentants des enseignants des écoles primaires, décidons de pérenniser notre mouvement de grève jusqu’à ce que le gouvernement matérialise nos revendications, et ceci, en ce mois de décembre. »

Les élèves des écoles affectées par la grève plaident pour une solution urgente, au niveau de la province.

Certaines sources indiquent que l’arrêté du gouverneur devrait être signé incessamment car, selon elles, l’autorité provinciale attendait des derniers réglages avant de se prononcer.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner