Sud-Kivu : le projet de construction du poste frontalier de Ruzizi II entre dans sa phase exécutoire


Le projet de construction du poste frontalier à arrêt unique Ruzizi II reliant la ville de Kamembe au Rwanda à celle de Bukavu en République démocratique du Congo, est entré dans sa phase exécutoire.
La première pierre pour le démarrage de ces travaux a été posée mardi 30 novembre par le vice-gouverneur du Sud-Kivu, Marc Malago Kashekere.

A cet effet, les responsables des deux pays ont tenu une réunion du comité de pilotage, lundi 29 et mardi 30 novembre à Kamembe.

Selon le ministre provincial des Transports du Sud-Kivu, Matthieu Alimasi, il fallait examiner l’avancement du projet en question. Après ces travaux techniques, l’heure est à l’exécution pour ouvrir la voie à des travaux de construction :

"Il s’agissait de mettre en pratique certains accords notamment comment les travaux doivent commencer. Ici chez nous les travaux commencent au mois de janvier, de l’autre côté au Rwanda les travaux vont commencer au mois de février, voilà ce qu’a été la quintessence de la réunion de la partie congolaise et rwandaise ainsi que l’accompagnement des organisations sous-régionales".

Le vice-gouverneur du Sud-Kivu, Marc Malago Kashekere pense que la matérialisation du projet stimulera le développement économique en RDC et renforcera l’intégration économique de notre pays :

"Tel que nous l’avons fait au Rwanda, nous avons posé la première pierre pour le début des travaux. Nous venons aussi de le faire au Congo, parce qu’il y aura deux constructions : d’un côté du Rwanda, et d’un côté de la RDC, mais qui serviront toujours aux mêmes fins. Voilà ça c’est symbolique, après la signature de la ligne à prendre, nous passons à l’acte directement, les travaux sont fins prêts pour pouvoir commencer".

La construction du poste frontalier de Ruzizi II est un projet de Trade Mark East Africa financé par l’Union européenne à travers l’Organisation internationale des migrations (OIM), à hauteur de six millions de dollars dont cinq millions d’indemnisation des personnes expropriées à la suite de cette construction. Plus de 600 familles sont concernées par cette indemnisation.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner