La Tempête des Tropiques : « Par une décision de la Cour de Cassation, Vital Kamerhe en liberté provisoire ! »

Revue de presse du mardi 7 décembre 2021

 La liberté provisoire accordée au président de l’UNC, Vital Kamerhe est largement commentée dans la presse parue ce mardi à Kinshasa.

La Cour de cassation a accordé lundi 6 décembre la liberté provisoire à l'ancien directeur de cabinet du Chef de l'Etat, Vital Kamerhe Lwa Kanyingini, rapporte La Tempête des Tropiques.

D'après des sources judiciaires, révèle le journal, cette liberté est assortie d'une caution estimée à 500.000 USD par certains et de certaines conditions, sans plus de détails.

Mais l'homme doit demeurer à la disposition de la Cour, où son pourvoi en cassation va se poursuivre, en dépit de cette liberté, précise le quotidien.

La Cour de cassation, en prenant cette décision, s’est basée sur le bulletin de santé de Vital Kamerhe qui, souligne-t-elle, est très critique, fait remarquer Forum des As.

L’ancien directeur de cabinet de Fatshi devrait donc être remis en liberté pour prendre des soins appropriés, ajoute le tabloïd.

Vital Kamerhe quitte la prison centrale de Makala, moyennant certaines restrictions, rappelle Le Potentiel. C’est pour dire que la décision prise ne traduit en rien l’acquittement du leader de l’UNC, explique le journal.

De son côté, écrit L’Avenir, Jean-Claude Katende, président national de l’ASADHO, a indiqué sur son compte Twitter, que cette décision judiciaire est conforme aux lois de la République.

Selon La Prospérité, le ministère de la Justice prend acte de cette liberté provisoire par la personne du vice-ministre de la Justice.

Le quotidien fait remarquer que le siège de l’UNC, son parti politique, celui-là même qui fut son fer de lance dans la conclusion de ses alliances politiques de Nairobi et de Kinshasa avant, pendant et après l’élection de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, aujourd’hui devenu Président de la République, a été pris d’assaut par des militants et autres affidés, venus de tous les coins de la capitale pour exprimer leur joie.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner