RDC : les sénateurs déplorent les dépassements budgétaires « excessifs » de la loi des finances 2020 et 2021

Le Sénat a débuté mardi 7 décembre, l’examen en deuxième lecture de la loi portant reddition des comptes de l’exercice 2020 et du collectif budgétaire 2021. Les sénateurs ont, d’une part, déplorée et dénoncée des dépassements budgétaires excessifs qui violent systématiquement la loi sur les finances publiques.

D’autre part, ils fustigent la non-amélioration des conditions sociales de la population, en dépit des l’augmentation des recettes et des dépenses par rapport aux prévisions budgétaires de l’exercice 2021.

Plusieurs sénateurs dont Francine Muyumba disent ne pas comprendre comment malgré le contexte de la pandémie à COVID-19, la présidence a réalisé un dépassement d’environ 75 % alors que la santé n’a bénéficié que d’un financement de moins de 50% des prévisions budgétaires

Saluant les excédents budgétaires dans les recettes et les dépenses du budget 2021, le sénateur Evariste Boshab déplore, toutes fois, que cela n’ait pas été affecté au social de la population.

Face à des inégalités dans l’exécution des budgets 2020 et 2021, plusieurs sénateurs exigent des explications du gouvernement, attendues dans les heures qui suivent.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner