COVID-19 en RDC : le ministre de la Santé annonce la 4e vague


Le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani Mbanda a annoncé officiellement ce lundi 13 décembre la survenue de la quatrième vague de la pandémie de Covid-19 en RDC.

« Tous les rapports épidémiologiques attestent une augmentation exponentielle de la circulation du Virus. Au 10 décembre 2021, le pays a enregistré 638 nouveaux cas. La ville de Kinshasa passe en tête du classement des provinces touchées par cette nouvelle vague avec au moins 557cas confirmés en date du 10 décembre 2021 », indique le ministre dans un communiqué officiel.

Pour le ministre Jean-Jacques Mbungani Mbanda, « malgré l’augmentation des cas, le taux de létalité reste encore stable et la prise en charge est assurée de manière efficace dans tous les centres COVID. Cependant, au vu des données épidémiologiques communiquées par les scientifiques congolais, le ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention tient à informer officiellement l’opinion tant nationale qu’internationale, de la survenue de la quatrième vague de la pandémie Covid-19 en RDC ».

La quatrième vague est ainsi marquée par le nouveau variant Sud-Africain, omicron :

« Les données scientifiques confirment bel et bien la circulation du variant Omicron sur notre territoire. A cet effet, des instructions fermes ont été données aux différents services afin de doubler de la vigilance sanitaire dans nos aéroports, ports ou tout poste frontalier pour limiter l’importation du nouveau variant dans notre pays », lit-on dans le communiqué.

Grippe saisonnière

Toujours dans le même communiqué, le Dr Jean-Jacques Mbungani Mbanda a également fait une mise au point au sujet de la grippe saisonnière qui sévit actuellement dans le pays.

« La survenue de cette quatrième vague coïncide avec la recrudescence de la grippe saisonnière, qui elle aussi, présente certains symptômes similaires à ceux de la Covid-19, notamment la toux prolongée, la fièvre, la céphalée, la fatigue, les courbatures, la faiblesse, etc. Ainsi, le Ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention appelle la population à se faire consulter régulièrement devant toute toux associée ou non à la fièvre pour se fixer de son état clinique en vue d’une prise en appropriée, à observer les mesures barrières et à se faire vacciner massivement pour permettre à notre pays d’atteindre l’immunité collective », a-t-il déclaré.

Cependant, il appelle la population à ne pas paniquer, mais plutôt à se faire vacciner massivement afin de lutter contre cette pandémie. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner