Nord-Kivu : ACEDH consulte différentes couches des populations sur la politique énergétique en province


Une trentaine d’acteurs venus d’au moins 4 territoires de la province du Nord-Kivu sont en atelier de consultation provinciale, ouvert mardi 14 décembre à Goma, par l'ONG Alerte congolaise pour l’environnement et les droits humains, (ACEDH).

La ville de Goma est la deuxième étape, après celle de Butembo, de cette consultation qui cadre avec un plaidoyer de la société civile visant à doter la RDC d’une politique énergétique nationale.

Pour le coordonnateur de l’ONG ACEDH, Olivier Ndoole, s’il existe en RDC quelques arrêtés ou lois relatives au secteur de l’électricité, le pays n’est pas, jusque-ici, doté d’une politique nationale énergétique claire. Conséquence, la mauvaise gouvernance du secteur fait qu’à peine 9 % de la population, sur plus de 80 millions de Congolais, ont accès à l’électricité, à ce jour.

« Le fait qu’il n’y a pas une politique énergétique, le pays reste dans un cercle vicieux où, nous avons d’une part un potentiel énergétique mais il y a des sociétés qui ont des monopoles par rapport à la question énergétique, mais elles n’ont pas la capacité pour desservir les communautés. C’est toutes ces questions qui seront abordées et ensemble, nous allons dégager des grandes options prioritaires pour influencer les documents des politiques pour la cuisson propre et en terme aussi environnemental ».

Le processus de l’élaboration d’une politique énergétique en RDC a commencé en 2009, a-t-il indiqué. Cette année, au moins 12 organisations de la société civile sont impliquées, en coalition, pour mener la consultation populaire dans 24 provinces du pays.

Ce, afin de recueillir les avis de toutes les parties prenantes sur les défis et services d'éclairage et d'électrification à faible coût, et en faveur de la sauvegarde de l’environnement.   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner