Sud-Kivu : les députés proposent le recours aux crédits budgétaires pour faire fonctionner la province


L’assemblée provinciale du Sud-Kivu demande au gouverneur ad intérim de présenter un édit portant ouverture des crédits budgétaires provisoires pour faire fonctionner la province. 

Les députés provinciaux qui ont déchu le gouvernement font remarquer que la province a besoin de l’argent pour fonctionner.
Ils demandent ainsi au gouverneur intérimaire de recourir à l’édit portant ouverture des crédits provisoires. 

Une proposition rejetée par certaines organisations qui militent pour la bonne gouvernance au Sud-Kivu.

« Ce qui est vrai, la loi autorise les crédits budgétaires mais pourquoi arriver à ce stade au moment où il y avait l’occasion de voter le budget qui était déjà déposé au niveau de l’assemblée provinciale », ont-elles indiqué.

Pour sa part, le professeur et économiste Augustin Mutabazi propose aux députés de laisser l’intérimaire défendre le budget 2022 déjà déposé par le gouverneur déchu :

« Le gouvernement parti ou pas mais le budget se trouve entre leurs mains. Ils pouvaient carrément voter le budget et le gouvernement intérimaire allait l’exécuter ».

Le gouverneur intérimaire se retrouve à la croisée des chemins, en attendant des nouvelles orientations de l’organe délibérant. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner