Kinshasa : l’APUKIN dénonce la « précarité des conditions de vie des professeurs »

L’année académique 2021-2022 risque d’être compromise par certains points, dont la responsabilité incombe au gouvernement, au comité de gestion de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) ainsi qu’aux membres de l’Association des professeurs de l’UNIKIN (APUKIN). C’est ce que déclare cette association à travers sa note d’information dont copie est parvenue vendredi 17 décembre à Radio Okapi.

Dans sa mise au point, le comité exécutif de l’APUKIN fustige l’inaction du gouvernement dans l’exécution de ses engagements. Il déplore la « précarité des conditions de vie et de travail des professeurs », qui s’est rapidement dégradée depuis 2017, entrainant une perte énorme de leur pouvoir d’achat.

Cette dégradation est aggravée par l’absence de soins de santé et d’assurance vie. L’APUKIN invite donc le gouvernement à faire respecter les promesses du Chef de l’Etat quant à l’amélioration des conditions de vie et de travail des professeurs.

Elle dénonce par ailleurs le non-paiement, par le comité de gestion de l’UNIKIN, de six mois sur les huit convenus au conseil des partenaires.

La même source condamne aussi l’immixtion du comité de gestion dans des affaires internes des associations. Il juge inacceptable cette immixtion fragrante, qui va jusqu’à menacer la fermeture du siège de l’APUKIN.

Tout en dénonçant le non-respect des décision prises par l’Assemblée général et l’entretien d’un climat de division, le comité exécutif de cette association invite tous ses membres à l'unité et à la vigilance ; pour ne pas céder à la manipulation.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner