Goma : vive tension observée dans les quartiers Katoyi et Ndosho à la suite du meurtre de 2 personnes

Une vive tension a été observée ce vendredi 17 decembre dans la partie  Sud-Ouest   de la  ville de Goma. Le trafic a été interrompu entre Goma et la cité de Sake, située à environ 30 kilomètres du chef-lieu de la province du Nord-Kivu à la suite du meurtre de deux personnes dans  les quartiers Katoyi et Ndosho. Parmi les victimes, un étudiant de l’ISC.

Selon des témoins, c’est aux environs de dix-heures que les personnes armées non autrement identifiées roulant sur une moto, ont fait une  irruption dans une boutique, située au niveau du croisement communément appelé «  Terminus ». 

Alertée par les  cris des clients,  la population est accourue  pour tenter de sauver les victimes sous  menaces et  braquage de présumés bandits.  

Le chef du quartier Katoyi, Bushu Georges affirme que c'est à l’approche de la foule en colère que ces bandits ont commencé à tirer pour prendre fuite. 

Dans la foulée, quatre personnes, ont été grièvement blessées par balles. 

Acheminées précipitamment à l’hôpital CBCA-Ndosho, deux parmi elles dont un étudiant de l’ISC-Goma, succomberont quelques heures après à leurs blessures.

Les deux autres, luttent encore entre la vie et la mort, précisent des sources officielles du quartier Katpyi. 

Ces deux cas de meurtres, ont provoqué   une vive tension ce vendredi matin   au niveau du croisement Terminus où les étudiants en colère, ont barricadé la route à l’aide des projectiles placés sur la chaussée. 

Le trafic routier entre Goma et la cité de sake au Sud-ouest de la ville est resté interrompu. 

La police est vite intervenue faisant usage des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. 

Pour l’instant, le trafic a timidement repris mais la tension reste vive dans les quartiers Ndosho et Katoyi.

La police maintient sa position sur lieu du crime.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner