Le barreau de Mbuji-Mayi invite les juges à traiter les justiciables avec équité

Le bâtonnier intérimaire du barreau de Mbuji-Mayi, Richard Mukendi, a demandé aux juges de traiter les avocats et justiciables avec équité et justice comme étant leurs semblables. Il a lancé cet appel au cours de la cérémonie de la rentrée judiciaire des juges de la cour d’appel samedi 18 décembre à Mbuji-Mayi, au Kasaï-Oriental.  

Me Richard Mukendi a indiqué qu'il se posait un problème d’insuffisance des juges dans quatre tribunaux de paix sur les cinq que compte la province. Selon lui, cette situation pousse ces juges à abuser de leur pouvoir sur les justiciables.  

« A vous preneurs des décisions, il vous a été légué ce pouvoir de juger en relais avec le Tout puissant, vos semblables. Vous avez donc été édifiés. De quelle manière, vous avez servi vos semblables. Que le mythe de votre prestation soit un témoignage de paix, d’équité, de bonheur pour l’homme comme vous. Le barreau du Kasaï-Oriental est très sidéré de plusieurs maux, dont il porte les plaies et des cicatrices des justiciables ainsi que de lui-même. En se faisant porte-parole de sans voix, il porte encore le premier ce pouvoir pour plaider sa propre cause. En tournant la page à ces lamentations, je voudrais voir rencontrer encore d’autres difficultés dont souffrent vos semblables, je voudrais dire vos frères et sœurs », a-t-il interpellé.  

Le bâtonnier intérimaire du barreau de Mbuji-Mayi précise que dans cinq territoires, sur cinq tribunaux de paix, il y a qu’un seul qui reste opérationnel; le tribunal de paix de Tshilenge. Les autres juridictions n’ont tout au plus que trois juges. 

Le thème de cette rentrée judiciaire était axé  sur « le pouvoir judiciaire, sa contribution au développement et ses défis. »

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner