Assemblée nationale : l’entérinement des autres membres du bureau de la CENI reporté au 23 décembre

 

La plénière de l’Assemblée nationale prévue ce mercredi 22 décembre consacrée à l’audition du rapport de la commission paritaire sur la CENI et l’entérinement des membres, est reportée à jeudi 23 décembre. C’est ce qu’indique le communiqué signé ce mercredi par le rapporteur de l’Assemblée nationale, Lembi Libula. 

Au cours de cette plénière, la Chambre basse du Parlement devrait connaitre les noms des députés FCC qui ont décidé de travailler au sein du bureau de la CENI, refusant ainsi de suivre le mot d’ordre de leur famille politique.  

Ils devront occuper les postes réservés à l’opposition et qui sont restés vides : les postes de 2ème vice-président, du questeur et d’un membre de la plénière. 

En fait, l’Assemblée nationale avait entériné le 16 octobre, la désignation des membres de la CENI au cours d’une plénière marquée par des incidents. 

La commission paritaire chargée d'examiner les dossiers individuels des candidats avait présenté son rapport qui avait été adopté par la plénière de l’Assemblée nationale. Ce rapport avait retenu Denis Kadima comme président de la CENI.  

Les partis de l’opposition, conduits par le Front commun pour le Congo (FCC) avaient refusé d’envoyer leurs candidats, parce qu’ils estimaient que le processus de désignation des membres du bureau de la CENI n’avait pas été caractérisé par le consensus. Ils exigeaient aussi la dépolitisation de la CENI pour l’organisation des élections crédibles. 

Ils demandaient au Président Tshisekedi de ne pas investir ces membres du bureau de la CENI entérinés par l’Assemblée nationale. 

Dissidence au sein du FCC 

Mais le 22 octobre, le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a décidé de signer l’ordonnance nommant les nouveaux membres du bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), dirigé par Denis Kadima.  

Depuis, certains dissidents du FCC ont pris la résolution de ne plus suivre la ligne de la plateforme et de présenter leurs candidatures aux postes à pourvoir au sein du bureau de la CENI. Constant Mutamba, porte-parole de la Dynamique progressiste révolutionnaire du FCC, Didi Manara, député du PPRD, accusé de trahison, déchu et radié du PPRD, démis de ses fonctions de président du Groupe parlementaire PPRD et remplacé par François Nzekuye, sont les plus en vue.  

A ceux-là s’ajoute Aggée Matembo. 

Mais le FCC rappelle qu’il n’a désigné aucun candidat à ce poste.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner