Mai-Ndombe : les enseignants de Kwamouth réclament trois mois de salaires impayés

Les enseignants du secteur public de la sous division de Kwamouth 2 dans la division provinciale de l’EPST Mai-Ndombe 2, impayees depuis trois mois, passent les festivités de fin d’année dans la galère. Ils sont montés au créneau ce mercredi 29 décembre, sollicitant l’implication des autorités de tutelle afin qu’ils soient payés. Pour sa part, le député provincial David Bisaka, élu de ce territoire, plaide aussi en faveur de ces enseignants afin qu’ils soient payés et qu’ils puissent bien passer ces fêtes.

Selon le préfet de l’institut Mubanzila situé au village Etumba na Ngwaka vers Nganda Bangala et porte-parole de circonstance, Jacques Kawata, tous les enseignants du secteur public de la sous division de Kwamouth 2, axe routier, n’ont pas encore reçu leurs salaires de mois d’octobre dernier, de novembre et de décembre.

« Nous demeurons trois mois impayés. Et maintenant, nous ne savons pas comment fêter. Nous sommes des responsables. Nous voici pendant la période des fêtes, on ne sait pas comment festoyer avec les enfants. Les enseignants ne se retrouvent pas en cette période, on ne sait pas où faut-il aller», déplore-t-il. 

Préoccupé par la galère de ces enseignants, le député provincial David Bisaka plaide en leur faveur :

« Nous sommes pendant la période de grandes fêtes de fin d’année. Il y a de cela cent jours, dans plus de trois cents écoles, les enseignants ne sont pas payés. Quand ils sont impayés comme ça, l’Etat pense que ces enseignants vont fêter comment ? Ils croupissent dans la misère la plus terrible aujourd’hui. Mon plaidoyer c’est demander aux autorités compétentes si on pouvait faire quelque chose pour vu qu’avant le 30 décembre ici, ces enseignants soient payés. Que ces enseignants fêtent aussi comme les agents de l’Etat d’autres coins. » 

Il n’y aura pas rentrée de classe en janvier si ces enseignants ne reçoivent pas ces trois mois de salaires avant la fin de ce mois, a laissé entendre Jacques Kawata.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner