RDC : la société civile s’engage à s’approprier le programme DDRC-S

La société civile de la RDC s’engage à s’approprier le programme de Désarmement, démobilisation, relèvement communauté et stabilisation DDRC-S). Dans une déclaration faite à la presse le mercredi 19 janvier à Kinshasa, le président du cadre de concertation de la société civile a expliqué que, c’est pour « interagir directement avec la coordination de ce programme et lui apporter ses revendications pour leur prise en compte. 

« Les organisations de la société civile veulent bien s’approprier le programme, veulent s’organiser en groupes de travail, et la transition MONUSCO, dans toutes les cinq provinces concernées au niveau nationale, afin d’interagir directement avec la coordination de ce programme et d’apporter les revendications ou les desideratas de la société civile pour qu’ils soient prises en compte », affirme Danny Singoma, le président du cadre de concertation de la société civile.  

Pour lui, la société civile doit jouer un rôle de fonds dans ce programme, étant donné qu’elle a beaucoup contribué, dans les propositions de sa mise en mise en place. 

« Le souci de la société civile est que la mise en place de ce programme doit se faire de manière très concertée. Parce que, nous remarquons que les deux programmes qui ont précédés celui-ci, le STAREC et le PNDDR, n’ont pas vraiment portés de résultats escomptes. La société civile n’a pas joué un rôle de fonds. Pourtant, c’est la société civile qui a beaucoup contribué, même dans l’évaluation de l’ancien programme, et dans les propositions pour la mise en place de ces nouveaux programmes », a fait savoir Danny Singoma. 

Il a fait remarquer qu’il s’agira des projets de développements, de relèvement communautaire, de cohésion sociale, et de justice transitionnelle. 

« Et donc il faudrait que la société civile joue son rôle à fond, et nous voulons qu’il y ait un mécanisme transparent, cohérant et structurel de collaboration entre la société civile et le programme », a conclu Danny Singoma. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner